C’est par le cinéma, que je suis arrivée à la photographie. Par le biais des images bavardes et démontées du cinémascope. Et ce besoin de les ralentir.
Suspendre. Voir. Cadrer.
Silence.

Cette immobilité et ce silence dans mes images s’ancrent sur une méthode de travail contemplative, lente. Certains déclenchent vite, à la sauvette ; je prends mon temps, prends le temps d’écouter le rythme des lieux, des visages. Prendre le temps qu’on m’oublie ; déclencher quand cela n’a plus d’importance. Quand ce qui est là s’agence pour moi mais pas à cause de moi.

Le portrait ; trait pour trait. Pour chaque visage offert il faudra un visage rendu. Se sentir redevable ; responsable de ces visages. Mes portraits regardent droit dans l’objectif, conscients d’être là, me mettant au défi d’être à la hauteur de ce qu’ils donnent. Et quand les visages ne peuvent devenir image, il y a le corps, les postures, les gestes. Et les lieux, les objets, les petits riens. Toutes ces choses qui racontent et chuchotent une histoire.

Le paysage. Tableaux ou cartes postales ? Paysage-image. Construction par le regard qui cadre, agence, délimite. Le territoire, tranché, découpé ; son agencement, ses méandres. Raconter les forêts, les lacs, les chemins ; comme on raconte un visage. Trait pour trait.
Constat, description, inventaire. Poésie du document. Mille facettes qui se combinent, se tissent, se stratifient pour donner jour à l’image du monde.

Fragments pour une cartographie. Assembler les indices, les morceaux épars. Reconstruire le temps d’un lieu, ses vibrations, son souffle. Décoder les voies de passage, les voix soufflées ; les lieux et les âmes. Rendre compte du lieu et des habitants ; déceler ce qu’aujour’hui on nomme urbanité ; percevoir les mesures du paysage.
Raconter les lieux, les êtres ; les tensions, les ruptures ; les voies, les sédiments. Le temps.
Décrire et raconter ce qui se donne à voir. Sans histoires, sans anecdotes.

Très ancré dans le monde tel qu'il se donne, mon travail se nourrit de temps et de déambulations.
Je dois m’imprégner, arpenter, me perdre. Tracer la carte. Comprendre sa structure, ce qui le soutient et le sous-tend ; dessiner ses limites, esquisser son contour.
Découper et réagencer ce qui est là, l’ingérer et finalement le rendre images.

C’est pourquoi le temps est si important. Je dois d’abord apprendre à respirer le lieu, sentir son poul, ses jours, ses nuits ; prendre le temps de trouver ce regard qui ne sera pas superficiel et dévoilera alors un instant particulier du monde.

Je cherche avant tout à rendre compte du lieu, à le rendre image et « faire voir le visible »¹. Il s’agit de laisser l’espace se construire en images : « il ne s’agit plus de parler de l’espace ou de la lumière, mais de faire parler l’espace et la lumière qui sont là »².
Je veux laisser l’hors-moi et le temps me regarder comme je les regarde. Je regarde et cela me regarde.
Et tenter alors, comme le dit si bien Daniel Arasse, de révéler une forme qui pense : « Qu’est-ce qui fascine dans un tableau, qui fait que telle oeuvre plutôt que telle autre nous arrête et qu’on ne peut s’en détacher ? En ce qui me concerne, je dirais que c’est le sentiment que dans cette oeuvre-là il y a quelque chose qui pense, et qui pense sans mots. »³

Notes
1. Maurice Merleau-Ponty, L’oeil et l’esprit, 1964, p.29.
2. Maurice Merleau-Ponty, ibid, p.59.
3. Daniel Arasse, Histoires de peintures, 2003, p.21.


////////////////////////

Expositions | Résidences | Bourses

2020
• "Heterotopia" [WIP]
PRAC, Bourse d'aide à la Création - Région Hauts de France
• "Tudomar"
Performance photographique - The Largo Project * The Window Next Door - Peniche, Portugal

2019
• "Lingua Lapides"
AIC, Aide Individuelle à la Création - DRAC Hauts de France
"Histoire(s) de l'œil" [Résidence de création ComUE LNF "RLab (AirLab), Artiste en laboratoire"]
Les Safra'Numériques, Le Safran, Amiens.

2018
"Histoire(s) de l'œil"
- FOOR, Forum Ouvert Œuvres et Recherches, Le Fresnoy Studio national d'arts contemporains, Tourcoing ;
- Espace croisé, Centre d'art contemporain, Roubaix ;
- Espace Culture - Cité Scientifique, Villeneuve d'Ascq.
"IN SITU / IN VISU (ICI & LÀ)", Le CIAC, Bourbourg
[Résidence de création "L'Art dans la ville #2"]

2017
"Néoplasie", La sécu, Espace d’Art contemporain, Lille (expo coll.)
"La Mutta Eloquenza", La sécu, Espace d’Art contemporain, Lille (expo coll.)

2015
"Rien n’aura eu lieu", La sécu, Espace d’Art contemporain, Lille
• "Par quel biais les voir ?", INSA, Bibliothèque Marie Curie, Lyon

2014
• "Trait pour trait. Fiction pour un réel recomposé", Arras
[Résidence d’artiste DRAC/ARS, Culture à l’hôpital]
"100% APV", Galerie Commune, Université Lille - esä Tourcoing (expo coll.)
"Par quel biais les voir ?", Université Catholique, Centre culturel, Lille

2012
• "Néoplasie", POAA , Agence Light Motiv, La Madeleine (expo coll.)

2011
• "Roubaix, Fragments pour une cartographie", Transphotographiques, Palais Rameau, Lille (expo coll.)

2008
• "Déambulation", POCTB, Orléans

2007
• "TEMPLUM", Mulhouse 007, Rencontre Internationale d’Art Contemporain, Mulhouse (expo coll.)
"Duels", FRAC PACA, Marseille (expo coll.)

2006
"2x10", Forum de l'Innovation Culturelle, Espace Van-Gogh, Arles (expo coll.)
• "Constellation", WIP, Festival off, Arles (expo coll.)
• Présentation du travail "Roubaix, Fragments pour une cartographie" par Jean-Christophe Bailly, "Revues parlées" du Centre Georges Pompidou - Beaubourg, Paris

2005
• "Roubaix, Fragments pour une cartographie", Hôtel de ville, Roubaix

2004
• "One off way in Cairo", Galerie Maschrabia, Le Caire, Égypte
• "Alexandrie - Cartes Postales", Centre Culturel Français, Alexandrie, Égypte


Formation

• Master Recherche, mention Arts plastiques et visuels (mention TB),
CEAC, Université Lille - esä Tourcoing, 2014
• Mastère européen de photographie, avec les félicitations du jury, ENSP Arles, 2006
• DNSEP, avec les félicitations du jury, EESAB, Rennes, 1996


Parcours

• Artiste photographe, depuis 2006
• Intervenante, Images et sciences humaines, Département Arts, Université Lille, depuis 2017
• Professeure de Culture Audiovisuelle et Artistique, BTS Audiovisuel Jean Rostand, Roubaix, depuis 2015
• Professeure certifée, Arts Plastiques, 2014
• Intervenante, Culture et Médias, Faculté des LSH, Université Catholique de Lille, 2012-2014
• Monteuse cinéma, fictions et documentaires (imdb.com), 1996-2003


////////////////////////

Liens amis

Ruchi Anadkat, plasticienne - performeure
David Ayoun, plasticien - réalisateur - performer
Junkai Chen, artiste plasticien - performer
Isabelle Giovacchini, artiste plasticienne
Noé Grenier, artiste plasticien
Mathias Isouard, artiste plasticien
Mathilde Lavenne, artiste plasticienne
Marie Lelouche, artiste plasticienne
Daniela Lorini, artiste plasticienne
Julie Machin, artiste plasticienne
Léonard Martin, artiste plasticien
Yosra Mojtahedi, artiste plasticienne
Jonathan Pêpe, artiste plasticien
Gwendal Sartre, artiste plasticien
Lukas Truniger, artiste plasticien - musicien
Philémon Vanorlé, artiste plasticien
Victor Vaysse, artiste plasticien
Fabien Zocco, artiste plasticien

Marine Place, réalisatrice
Justine Pluvinage, artiste - réalisatrice
Clio Simon, artiste - réalisatrice

Cie Contour Progressif, Mylène Benoit - Chorégraphie
Cie Pantoum, Matthieu Lermite - Spectacles vivants
Cie Pas par hasard, Carole Hobart - Spectacles vivants
Halory Goerger, auteur - metteur-en-scène - comédien
Thibaud Le Maguer, chorégraphe - plasticien

Fred Benaglia, auteur illustrateur
Aurélie Damon, artiste - illustratrice
Christophe Gregório, Art project supervisor
My fish is fresh - Studio de design graphique

Richard Baron, auteur photographe
Nadège Fagoo, auteure photographe
Light Motiv - Agence photographique

Lasécu, Espace d'art contemporain - Lille
Le CIAC, Centre Interprétation Art et Culture - Bourbourg
Espace croisé, Centre d'art contemporain - Roubaix
Le Fresnoy, Studio national des arts contemporains - Tourcoing
Le Safran, Scène conventionnée - Amiens

////////////////////////

Contact

lermite.delphine [at] gmail [point] com
+33 6 32 46 79 99